rené


14/07/2012

Cérémonie du 14 juillet

P1200297_2_1.JPG

Le cortège en marche vers le cimetière.

Une fête nationale fêtée avec toujours de la solennité samedi 14 juillet. En présence d'André Bonnet, le maire, des adjoints, Ghislaine Cabrol Hutin, Alain Vandramini, des conseillers municipaux et des administrés. Le cortège s'est formé et mis en marche devant la mairie pour un premier arrêt  avec dépôt de gerbe et recueillement dans le cimetière sur la tombe de trois soldats et enfants du pays.

Avec en tête du cortège le porte-drapeau Louis Cathary, flanqué de jeunes ados du village, la traversée du village s'est soldée par un deuxième arrêt devant le monument aux morts place de la Liberté face à l'olivier. A nouveau, un second dépôt de gerbes effectué par la jeunesse locale au pied de la stèle de granit.

P1200302_4_1.JPG

Dépôt de gerbes sur la tombe de 3 enfants du "pays".

Le protocole prenant le pas, André Bonnet effectuait un discours avec solennité et ferveur afin de témoigner du devoir de mémoire.

P1200313_1_1.JPG

Devant le monument aux morts.

"Commémorer,223 ansaprés,le 14 juillet 1789,c'est rappeler notre attachement à l'Histoire,à la déclaration des droits de l'Homme et du citoyen, qui inspira de nombreuses démocrtaties dans le monde.C'est souligner aussi notre attachement à la République qui vit le jour en 1792.C'est rappeler que la Nation française a fait de cette date, sa fête nationale;une fête que nous célébrons avec ferveur y compris à l'heure de la construction européenne! ( )En ce 14 juillet, nous rendons hommage à celles et ceux qui ont lutté au péril de leur vie pour que naissent de nouvelles idées ; nous sommes fiers de nos ancêtres,de leur choix et de leur courage ( )Ce devoir de mémoire et de transmission est important afin que jamais ne s'éffacent de notre mémoire collective ces étapes historiques qui ont forgé la France d'aujourd'hui ( )Avec son drapeau ou le bleu et le rouge de Paris se mélangent edn 1790 au blanc de la royauté,avec son hymne ,la Marseillaise,ce chant né de la plume de Claude Joseph Rouget de Lisle et popularisé par les combattants volontaires marseillais durant l'été 1792,avec sa monnaie le franc,remplacé en ce début de 21 ième siècle par la monnaie européenne;La Liberté,l'Egalité,et le respect des autres,la Fraternité,n'ont pas fini d'entretenir l'espérance des hommes !( ) Le courage ,la dignité et la solidarité sont autant de principes qui ont fait et qui feront encore la France de demain."

P1200318_r1_3_1.JPG

Le maire, André Bonnet pendant son allocution

P1200309_r1_2_1.JPG

Dépôt de gerbes devant la stèle du monument aux morts

P1200321_4_1.JPG

Le drapeau de la commune

 

cérémonie,drapeau 14 juillet,gerbes

La stèle de granit du monument aux morts


Minute de silence à la mémoire des enfants du village qui sont morts au champ d'honneur suivi de l'hymne national la Marseillaise.
Un apéritif convivial clôturait la réunion patriotique, dans la salle de réunion de la mairie.

Les commentaires sont fermés.