rené


02/09/2012

Le départ des hirondelles

P1210170_2_1.JPG

Les hirondelles en attente du départ.

Depuis le mois de mars, les hirondelles avaient élu domicile dans le secteur communal. Depuis quelques jours des passereaux à dos noir, au ventre blanc et à la queue échancrée se sont rassemblés serrés les uns contre les autres sur les fils du téléphone. Une attente et une « fuite en avant » pour les hirondelles qui migrent vers les régions tempérées d'Afrique.

Un long périple pour ces « demoiselles » qui  peut-être  n'arriveront pas toutes à bon port. P1210177_1_1.JPG

Les raisons fondamentales qui poussent les hirondelles à se déplacer sont la nécessité de s’adapter aux disponibilités alimentaires locales qui fluctuent énormément avec les saisons. La dégradation des conditions climatiques et la diminution des ressources en nourriture entraînent la fuite des hirondelles. Dans les pays à climat tempéré, la nourriture, abondante en été et à l'automne, a tendance à se raréfier en hiver. De plus, les journées étant plus courtes, les oiseaux ont moins de temps pour en trouver.   Les oiseaux vont donc chercher leur nourriture ailleurs, dans des contrées plus clémentes en Afrique.

P1210179_3_1.JPG

Les commentaires sont fermés.