rené


08/10/2014

Connaissez vous le Chouchou ?

 

P1250028.JPG

Le chouchou aperçu dans un jardin local.

Déjà cultivée par les Aztèques, cette plante originaire du Mexique prospère en Amérique latine ainsi que dans les pays tropicaux. Appelée chayotte dans le sud de la France, christophine dans les Antilles, elle se nomme Chouchou à La Réunion. C'est une plante grimpante à longues pousses, vivace et envahissante dont on fait mille usages. Le fruit se consomme en légume et s'accommode de différentes manières : cru, cuit, farci ou en gratin. Composé à 90% d'eau, cet aliment riche en vitamine C favorise une cuisine diététique et équilibrée. Le mot chayotte vient de l'espagnol qui désigne à la fois la plante et le fruit. Chaque chayotte contient une seule graine allongée qui a l'étonnante capacité de germer à l'intérieur du légume. Pour reproduire la plante, il suffit donc de mettre en terre une christophine qui a commencé à germer. Son fruit charnu, a l’aspect d’une grosse poire rugueuse et se consomme cru ou cuit. Le fruit est une baie (fruit charnu sans noyau) mesurant de 7 à 20 cm. Il est riche en potassium, en cuivre et magnésium ainsi qu'en vitamine C. Il contient une graine de 2 à 5 cm de long qui possède la capacité de germer à l'intérieur même du fruit. Le chouchou est comme le cochon : tout est bon ! Sa pulpe s'accommode en salade, en purée, en gratin, en daube Ses pousses se consomment en bouillon, en fricassée La christophine contient 90% d'eau ; elle est très peu calorique et renferme une teneur en vitamine C deux fois plus importante que celle de ses cousins, le concombre et la courgette. Il existe 4 variétés importantes de chouchou :

 - Le chouchou musqué.
- Le petit et le gros chouchou blanc.
- Le petit chouchou vert.
- Le chouchou calebasse.

.Le chouchou et la cuisine

Ayant des apports calorifiques très faibles, le chouchou est parfaitement recommandé dans le cadre d'un régime amaigrissant. Les tubercules peuvent atteindre une taille imposante et sont estimés pour leur finesse et leur goût. On peut les consommer de diverses façons : - bouillis et mangés en salade. - cuits puis cuisinés en daube. - en cari, souvent avec de la morue. - battus crus comme la mangue verte pour en faire un rougail. Les treilles de chouchou fournissent des brèdes que l'on cueille en cassant l'extrémité des lianes. Cuisinée en fricassée ou en bouillon, les brèdes chouchou sont appréciés pour leur vertu rafraîchissante. On peut aussi consommer la racine, appelée patate chouchou, sous forme de dessert comme le gâteau patate chouchou ou d'accompagnement de plat comme les patates chouchou au combava.

Bon appétit !

Un clin d’œil amical à Arnaud Raynier et sa famille,Raissagais de souche et Réunionnais d'adoption .La Réunion, "pays" du chouchou.

P1250029.JPG

De beaux fruits prêts pour la consommation.

 

Les commentaires sont fermés.