rené


14/07/2015

Le devoir de mémoire du 14 juillet.

 

P1100403.JPG

Porte drapeau,enfants et élus pendant le cortège.

Avec toute la solennité qu'impose la célébration  de la fête nationale ,la réunion protocolaire réunissait une trentaine de participants devant le parvis de la Mairie.Louis Cathary,le porte drapeau et élus en tête de cortège avec les enfants porteurs de gerbes ,ce sera une première halte dans le cimetière  pour un dépôt de bouquet de fleurs sur la tombe de trois « poilus », enfants de la commune tombés au champ d'honneur de la Nation.

P1100406.JPG

Premier dépôt de fleurs au cimetière.

Deuxième dépôt de gerbes devant le monument aux morts ,une stèle de bloc de granit  où sont gravés à jamais le nom des enfants du village morts pour la France. Flanqués de drapeaux tricolores ,c'est au pied de celui ci que les trois enfants  ont déposés avec solennité la gerbes de fleurs multicolores !
André Bonnet,premier magistrat évoquait l’événement en mettant l'accent sur le symbole de la prise de la Bastille un certain 14 juillet 1789 en annonçant la fin d'un régime,le régime monarchique et l'avènement d'un autre,le régime républicain !

P1100419.JPG

Dépôt de gerbes par les enfants au monument aux morts.


« Depuis,notre devise,inscrite sur les frontons des édifices publics tient en trois mots essentiels pour nous tous: Liberté,Égalité,Fraternité .Il n'existe pas plus précieuse que ces trois valeurs,universelles et indissociables ! ( ) Ce devoir de mémoire est d'une importance d'autant plus grande qu'encore aujourd'hui,partout dans le monde,des femmes,des hommes et des enfants,des vieillards continuent de souffrir ,privés des droits qui sont le fondement de notre démocratie.Plus que jamais l'expérience nous invite,individuellement et collectivement,à la plus extrême vigilance,à la plus grande lucidité et à la plus grande humilité face aux déviations possibles.C'est pourquoi,aux hommes et aux femmes morts pour la France,à tous leurs compagnons d'armes,à celles et à ceux qui continuent de porter leur mémoire,à tous ceux qui continuent de nos jours à combattre pour la démocratie,nous exprimons notre reconnaissance  ». Après la minute de silence ,la Marseillaise et les instants protocolaires,le verre de l'amitié était offert par la municipalité dans la salle de réunion sise à la Mairie.

P1100424.JPG

Pendant le discours du Maire.

P1100412.JPG

Sortie du cimetière. (1)

 

 

P1100413.JPG

(2)

P1100415.JPG

(3)

P1100407.JPG

Sur la tombe de 3 enfants du village.

P1100430.JPG

Le porte drapeau Louis Cathary et André Bonnet,le Maire.

P1100435.JPG

L'apéritif dans la salle de réunion.

Les commentaires sont fermés.