rené


12/11/2016

Armistice_ Solennité et festivités pour la commémoration.

 

P1190614.JPG

Le cortège se dirige vers le cimetière.

«Victoire, l'Allemagne a capitulé. Le jour de gloire est arrivé»: liesse qui s'empare de tous les Français au son de la Marseillaise. L’armistice est signée le 11 novembre 1918 à 5 heures 15 du matin à Rethondes dans la forêt de Compiègne. Toutes les conditions exigées pour la suspension des hostilités ayant été acceptées par l'ennemi’’, l'armistice entre en vigueur à onze heures. Il est conclu pour 36 jours puis renouvelé jusqu'au traité de paix du 28 juin 1919.

P1190616.JPG

Axel, Ambre et Alain Vandramini,premier adjoint chargé du protocole.

Pour cette commémoration, l’équipe municipale à décider de fêter cet évènement le jeudi 10 Novembre afin d’être en « osmose » avec la veillée qui a précédé la signature de l’aristice de la date éponyme !

Beaucoup de monde rassemblé devant le parvis de la Mairie à 19 heures pour la constitution du défilé. Défilé qui a pris la direction du cimetière, porte drapeau en tête avec Robert Lagarde pour un premier dépôt de gerbes par Ambre et Axel, sur la tombe de trois enfants de Raissac  tombés au champ d’honneur. Après recueillement, deuxième dépôt de gerbes par Loris et Manon place de la Liberté et son solennel olivier implanté devant le monument aux morts, imposant édifice de granit où sont gravés à jamais le nom des soldats tombés avec courage. Lecture du manifeste par André Bonnet  le premier magistrat, et lecture du poème d’Arthur Raimbaud, le Dormeur du Val, par Manon Vincent.

P1190636.JPG

Marie Thérèse Martinez, Manon Vincent, et Céline Aimé.

Malgré la nuit et le froid, beaucoup de chaleur dans les cœurs lors des instants protocolaires avec minute de silence et l’hymne national, la Marseillaise. Après dislocation du défilé, rendez vous était donné dans le foyer pour la suite des festivités. Discours du Maire et de Régis Banquet, Maire d’Alzonne, tous deux mettant l’accent notamment sur  les évènements qui ont endeuillé la France récemment. La suite des festivités prenait le pas avec l’apéritif et le repas’’ made in Aveyron ‘’: l’aligot ; le  repas était offert par la municipalité ainsi que le côté musical du groupe T dansant avec Aurélien et Julien.

P1190627.JPG

Loris et Manon déposent la gerbe au monument aux morts.

P1190619.JPG

P1190629.JPG

P1190631.JPG

P1190634.JPG

P1190645.JPG

P1190646.JPG

P1190647.JPG

P1190650.JPG

P1190655.JPG

P1190656.JPG

P1190658.JPG

P1190660.JPG

P1190665.JPG

P1190666.JPG

P1190667.JPG

     

Les commentaires sont fermés.