rené


03/05/2013

Cérémonie du 8 mai

Communiqué de la mairie :

Le 8 mai 1945 marque la fin de la seconde guerre mondiale, guerre qui fit près de 60 millions de morts. C’est pour se souvenir à la fois de l’immense joie qui déferla sur tous les peuples, enfin soulagés du poids de la souffrance et de la peur, et se souvenir aussi, de tous ceux qui sont morts, civils et militaires, que monsieur le maire et le conseil municipal vous invite à participer à la cérémonie qui se déroulera le 8 mai, à 11h30 . Rendez-vous devant la mairie, procession jusqu’aux tombes des soldats du village morts pour la France. Retour , discours et dépôt d’une gerbe au monuments aux morts. Clôture de la cérémonie par un apéritif à l’ancienne salle de classe.

cérémonie,8 mai,guerre mondiale

Photo archives.

21/03/2013

Le devoir de mémoire intact des anciens combattants d'Algérie

 

fnaca,comité,souvenir,médaille,monument

Recueillement devant le monument aux morts.

La commune a été choisie par le comité FNACA d'Alzonne présidé par Jean Daydé pour célébrer la 51e commémoration du cessez-le-feu en Algérie. Organisée par le comité local de Carcassonne, mardi 19 mars, une centaine d'adhérents, sympathisants, élus se sont rassemblés devant la mairie pour former le cortège. Quatre portes-drapeaux en tête, le cortège s'est dirigé vers le cimetière afin de se recueillir devant la tombe de 3 enfants du pays morts au champ d'honneur.

Une gerbe était ensuite déposée au pied du monument aux morts. La lecture de l'ordre du jour du général Ailleret était lu par Guy Jalabert. Quant à Jean Daydé ce dernier faisait état du manifeste national de la FNACA. Aprés la  minute de silence  pour la mémoire de toutes les victimes tombées en Algérie, Tunisie et Maroc  le cortège se disloquait devant la mairie.

fnaca,comité,souvenir,médaille,monument

Les portes-drapeaux, le maire André Bonnet et Michel Bastide.


 Dans le foyer municipal  remise de la médaille de porte-drapeau pour les 30 ans de service par Régis Banquet, conseiller général à Joseph Fiorio de Montolieu ainsi que le diplôme descerné par l'Office National des Anciens Combattants. L'apéritif était offert par la municipalité lors duquel le maire André Bonnet soulignait l'importance de cette manifestation afin que nul n'oublie, et Régis Banquet   mettait l'accent sur le bien fondé de cette manifestation.

fnaca,comité,souvenir,médaille,monument

Recueillement au cimetière.


On notait la présence de : Francis Fages, Pdt FNACA Carcassonne ; PierreYves Dupuy, vice Pdt départemental ; portes-drapeaux, Louis Cathary, Guy Claparède, Jules Gelade, Joseph Fiorio, et tous les représentants FNACA des villages du canton.

fnaca,comité,souvenir,médaille,monument

Dépôt de gerbe au monument aux morts par Michel Bastide et Jean Daydé.


fnaca,comité,souvenir,médaille,monument

Lecture des manifestes par Guy Jalabert et Jean Daydé.

fnaca,comité,souvenir,médaille,monument

Le maire André Bonnet dans son discours de bienvenue.

fnaca,comité,souvenir,médaille,monument

Régis Banquet "épingle" le récipiendaire Joseph Fiorio.

fnaca,comité,souvenir,médaille,monument

Pendant les divers discours.

fnaca,comité,souvenir,médaille,monument

Le conseiller général Régis Banquet pendant son intervention. 

 

Représentants FNACA des communes du canton:

JeanDaydé,président du comité d'Alzonne. 

Michel Bastide,Raissac sur Lampy.

.. Loubat, Sainte Eulalie.

Guy Jalabert,Villeséquelande.

Etienne Rouch,Montolieu.

..Fillol, Aragon.

..Basset,Ventenac Cabardés.

Guy Vaissiére,Alzonne.

Noël Hennebelle,Saint Martin le Vieil.

..Roquefort,Caux et Sauzens.

..Bauzil, Moussoulens.

La réunion cantonale du comité d'Alzonne (A.G) se déroulera à Sainte Eulalie le dimanche 24 mars.

13/03/2013

L'Algérie de Louis Cathary

commémoration,cessez le feu,contingent,appelés

Louis Cathary et les médailles commémoratives.

Figure incontournable du paysage raissagais et « enfant du pays » Louis Cathary se prépare à célébrer le 51e anniversaire du cessez-le-feu en Algérie, le 19 mars 1962.

« Le 19 mars comme journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc, fait donc partie des cérémonies nationales de notre pays. »

Mardi 19 mars, Raissac-sur-Lampy a été choisie par le comité FNACA (Fédération Nationale des Anciens Combattants d'Algérie.) d'Alzonne pour célébrer cette cérémonie en présence des élus locaux et cantonaux, des divers corps constitués, du président Daydé, de Francis Falcou, pdt du comité départemental FNACA, des adhérents et de la population.

commémoration,cessez le feu,contingent,appelés

Remise de médaille par Justin Mazardo, président du comité de Carcassonne, le 19 mars 1979.

Un parcours « forcé » comme des milliers de jeunes appelés du contingent amènera le soldat Cathary, le 3 février 1957, à Meknés au Maroc. Deux mois et demi de classe dans les transmissions à Alger et Blida et l'aviateur Louis Cathary se  retrouve propulsé à l'âge de 20 ans au ravitaillement en matériel technique dans les bases  du grand Algérois. 30 mois entrecoupés de rare permissions,avec la peur au ventre  afin que le matériel ne tombe dans les mains ennemies. Des souvenirs plein la tête pour le caporal chef Cathary, qui aura vu bon nombre de camarades tombés au champ d'honneur, la démobilisation et le retour sur la terre natale mettra fin au cauchemard de la guerre.

Louis Cathary fera partie de la création du comité FNACA de Carcassonne en 1965 comme trésorier. Président du comité local et vice-président départemental en 1985 jusqu'en 2010. A ce jour président fondateur honoraire.

Louis Cathary est titulaire de la médaille commémorative des opérations de sécurité et de maintien de l'ordre en Algérie.

Médaille commémorative d'Afrique du Nord.

Médaille de la reconnaissance de la Nation.

Médaille de la Croix du Combattant, et de nombreux titres de reconnaissance.

Louis Cathary est le porte-drapeau de la commune depuis plus de 10 ans.

commémoration,cessez le feu,contingent,appelés

L'aviateur Louis Cathary à l'âge de 20 ans.

 commémoration,cessez le feu,contingent,appelés

commémoration,cessez le feu,contingent,appelés

commémoration,cessez le feu,contingent,appelés

commémoration,cessez le feu,contingent,appelés

26/11/2012

Le porte-drapeau Louis Cathary mis à l'honneur

P1220212_1_1.JPG

Le discours protocolaire avant la remise du diplôme de porte-drapeau à Louis Cathary.

Devenu quasiment une institution, les membres de la FNACA se réunissent une fois dans notre commune. Un rassemblement non protocolaire afin de partager de bons moments autour de la table. Un lieu qui est cher à "l'enfant du pays" et ancien président Louis Cathary, cheville ouvrière de l'association.

Dimanche 25 novembre, pas moins de 80 convives se sont retrouvés dans le foyer municipal. Une réunion de « famille » en quelque sorte !
De la bonne humeur autour des tables où l'apéritif préludait à de solides agapes.

Avant de passer au plat de résistance, le cassoulet, le président de l'association Francis Fages invitait l'assistance à faire du silence. André Bonnet premier magistrat de la commune ceint de l'écharpe tricolore s'adressait à Louis Cathary en l'invitant à le rejoindre au pied de la scène.

Interloqué et surpris, tout comme la majorité des présents, Louis Cathary se prêtait de bonne grace à l'invitation.

André Bonnet effectuait un panégyrique de l'interressé en relatant le parcours familial dans le giron local en mettant l'accent sur le côté protocolaire présent.

« Les porte -drapeau sont des personnes qui assurent  bénévolement lors des manifestations patriotiques,le service du port du drapeau tricolore.
Cette mission est hautement symbolique puisque le porte drapeau rend hommage,au nom de la Nation Française, aux combattants et aux disparus. Depuis plus de dix ans,Louis Cathary exerce avec dignité et constance cette fonction à Raissac sur Lampy.
A ce titre, et en remerciements pour ses efforts  à porter haut les couleurs nationales,j'ai la joie et l'honneur  de lui remettre  en ce jour et devant ses amis et camarades,le diplôme d'honneur de porte-drapeau au nom de la République Française et du Ministère de la Défense,chargé des anciens combattants. »

Remise du diplôme, accolade et applaudissements nourris, le récipiendaire visiblement ému s'adressait à l'assistance :
« C'est un moment d'émotion trés dur pour moi,parce que je ne vous cache pas la vérité, je n'étais au courant de rien, si ce n'est que j'assume le porte-drapeau de la commune de Raissac sur Lampy avec fidélité, toutes les cérémonies qui ont un caractère national! Ceci étant, je suis trés sensible aux paroles de monsieur le maire,ce qui m'a réveillé énormément de souvenirs,et je suis sincérement ému( ) c'est avec joie que j'afficherais ce diplôme qui représente beaucoup de choses,nous,les anciens combattants;merci à nouveau pour cette reconnaissance." 

Le président Francis Fages du comité FNACA de Carcassonne s'associait aux propos du premier magistrat en ne manquant pas de féliciter chaleureusement le nouveau récipiendaire.

P1220218_1_1.JPG

Les remerciements de Louis Cathary.

P1220215_1_1.JPG

P1220220_1_1.JPG

Le président Francis Fages du comité FNACA de Carcassonne  et les mots chaleureux adressés au récipiendaire.

P1220222_1_1.JPG

Le diplôme de porte-drapeau

fnaca,combattants,porte-drapeau

Louis Cathary et le maire André Bonnet.

12/11/2012

Commémoration de la victoire et de la paix

P1220020_1_1.JPG

Avec toujours autant de solennité,la commémoration de la victoire et de la paix s'est déroulée dimanche 11 novembre. Après la formation du cortège devant la mairie, le porte-drapeau, Louis Cathary en tête, était suivi par les enfants porteurs de gerbes, des élus et des autochtones. Sous un ciel gris le premier dépôt de gerbes s'effectuait au cimetière sur la tombe de trois enfants du pays. Après quelques instants de recueillement, le cortège prenait la direction du monument aux morts. La deuxième gerbe était déposée au pied de l'édifice de granit où sont inscrits à jamais le nom des soldats tombés au champ d'honneur.

Rassemblé au pied de l'olivier, place de la Liberté, le cortège immobilisé a écouté le message  du ministre délégué auprés du ministre de la Défense, en charge des anciens combattants, lu par le premier magistrat. Après le recueillement et les instants protocolaires,hymne national la Marseillaise,minute de silence, le cortège se disloquait devant la mairie. L'apéritif offert par la municipalité dans la salle de réunion proche de la mairie ponctuait  une cérémonie par « la reconnaissance du pays tout entier à l'égard de l'ensemble des morts pour la France tombés  pendant la Grande Guerre ! »

P1220005_1_1.JPGP1220015_1_1.JPGP1220018_1_1.JPGP1220025_1_1.JPGP1220026_r1_1_1.JPG

P1220011_1_1_1.JPGP1220028_1_1.JPG

P1220027_1_1.JPG

25/07/2012

Rose et Alexis se sont mariés

P1200415_r2_1_1.JPG

Alexis et Rose devant le parvis de la mairie.

Un mariage en appelle un autre selon le vieil adage ! Samedi 21 juillet de chauds rayons de soleil ont accompagné un bien sympathique couple qui convolait en juste noces. Alexis Rigaud « un enfant du pays », employé de banque à Toulouse prenait pour épouse Rose, Marie Coste, secrétaire juridique. Le consentement officiel célébré dans la mairie était reçu par la première adjointe au maire Ghislaine Cabrol-Hutin, la maman d'Alexis assistée du premier magistrat André Bonnet et d'Alain Vandramini adjoint au maire.

P1200414_2_1.JPG

Les futurs mariés et les témoins.

P1200413_1_1_1.JPG

Le protocole et le code civil.

Après la cérémonie civile, le cortège de parents et d'amis s'est rendu au domaine de la Bichonnière à Limoux où se sont déroulées les festivités.
Dans le magnifique parc de la propriété, à l’ombre des arbres séculaires, Johan, le frère du marié, endossait le rôle d’officiant, fil conducteur du déroulement de la cérémonie laïque, composée de témoignages très émouvants d'amis et parents des mariés, ainsi que de chants soutenus à la guitare et au piano.

A nouveau, Alexis et Rose ont  échangé leurs consentements, puis leurs alliances.
A l’issue de la cérémonie, le vin d’honneur a été servi dans le parc.

Quelque 85 convives  se sont retrouvés dans la belle salle de réception, décorée avec soin et beaucoup de  goût par les mariés, pour apprécier un bon repas concocté par le maître des lieux.

Entre les pauses du repas nuptial, Johan, transformé en « Monsieur Loyal, » assurait l'animation avec des jeux, et proposait un diaporama sur les mariés. Une surprise de taille par Alexis et Rose qui interprétaient une chorégraphie sur Thriller de Mickael Jackson ! Les festivités se sont poursuivies jusqu'au petit matin. Cette journée chargée d'émotion a été une réussite complète.
Meilleurs vœux de bonheur aux mariés et félicitations aux familles respectives.

Mariage 1.jpg

Les consentements laïcs.

mariage 10.JPG

On découpe le gâteau.... à deux !

mariage 2.JPG

mariage 9.JPG

Les incontournables signatures !

P1200441_3_1.JPG

mariage 11.JPG

Les demoiselles d'honneur

mariage 4.JPGP1200439_1_1.JPGP1200442_1_1.JPGP1200457_1_1_1.JPG

rose,alexis,mariage,laîque,mairierose,alexis,mariage,laîque,mairie
P1200429_1_1.JPG

17/07/2012

Un citoyen à l'honneur

P1200294_r1_2_1.JPG

Raymond Montardy, "citoyen d'honneur".

Dernièrement s’est tenue une bien belle réception dans le parc communal d’Alzonne.

A l’initiative de la municipalité cinq administrés se sont vu remettre le diplôme de citoyen d’honneur ; notamment Raymond Montardy, une « figure » dans le paysage alzonnais, cantonal et même au-delà !

Raymond Montardy a longtemps œuvré dans le bénévolat où celui-ci a pu mettre ses compétences au service de la paroisse Saint Michel par les installations électriques, sonorisation et autres travaux qui ont été effectuées bénévolement. Une trop longue liste à énumérer pour cet infatigable octogénaire touche à tout, bon pied, bon œil !

Félicitations au récipiendaire pour ce diplôme de citoyen d’honneur et la médaille de la ville d’Alzonne amplement mérités.

P1200292_1_1.JPG

La remise du diplome par le maire d'Alzonne.

P1200296_4_1.JPG

Le diplôme de citoyen d'honneur, promotion du 14 juillet 2012.

P1200295_r1_3_1.JPG

La médaille de la ville.