rené


28/11/2016

Le Cahier des Patrimoines "invité" à la bibliothèque.

cahier 2016 (5).jpg

René Soffiati et Jean Louis Icher, Co présidents de l' association AVEC.

Vendredi 25 novembre, la bibliothèque de la commune recevait une sympathique manifestation liée à la présentation du Cahier des Patrimoines du Cabardès au Canal du Midi, dont l'association AVEC vient d'éditer le quatrième numéro.

  Plusieurs auteurs du Cahier, étaient au rendez-vous pour passer en revue avec un public intéressé l'histoire, grande et petite, des communes du territoire Alzonnais, à commencer bien sûr par Raissac-Sur-Lampy.

cahier 2016 (6).jpg

Jean Louis Icher présentant le cahier des Patrimoines.

         Ainsi René Soffiati développait la vie du « saigneur de Raissac » dans des temps où l'élevage du porc familial aboutissait à la « festa del porc », Florence Crouzat intervenait sur les   Consuls d'Alzonne, Colette Denat sur le mystérieux souterrain de Villesèquelande ou encore Colette Costa sur l'enfeu de l'église de Saint-Martin-Le-Vieil.

P1190839.JPG

Le cahier des Patrimoines N° 4

          Le reste du Cahier, riche d'une cinquantaine de pages  comprenant articles sur le terroir intercommunal, un dossier sur le Moyen Age et la croisade de 1209, et de nombreux textes relatifs à l'histoire de nos communes, était abordé par Jean-Louis Icher.

P1190840.JPG

Florence Crouzat et les "consuls" d'Alzonne !

         Tous ces écrits  sont  accompagnés d'illustrations, photos et documents originaux, fruits des recherches des auteurs, au nombre de seize pour cette édition.

         Cette soirée, s'inscrivant dans les présentations du Cahier dans la dizaine de communes que compte le canton, se terminait par un apéritif offert par la Mairie , en présence des élus.

 

*Cahier disponible  au cellier de Raissac ou à l'association AVEC, 57 Grand Rue , Alzonne

P1190842.JPG

Les explications des auteurs du Cahier, dans la bibliothèque.

Crédit photos Céline Aimé et René Soffiati

23:31 Publié dans AVEC | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

12/11/2016

Le Cahier N°4 des Patrimoines du Cabardès au Canal du Midi, Édition 2016, est sorti.

Du Cabardès au Canal du Midi.

  Le moyen âge, dossier principal.   

  Le Cahier 2016, proposé par l'association AVEC, (Agir et Vivre entre Ecluses et Capitelles )fruit des travaux de  16 auteurs pour sa quatrième édition, propose un dossier principal sur le Moyen Age dans le canton d'Alzonne, abordant la croisade de 1209, l'enfeu de Saint-Martin, les stèles d'Aragon ou encore le mystérieux souterrain de Villesèquelande.

P1190674.JPG

Le cahier numéro 4.

            Il  présente aussi une série de contributions sur la richesse de notre terroir , allant de Raissac, avec son « saigneur » et sa nature, à Ventenac et ses vieilles voitures, en passant par les recettes de Mamet Anna à Moussoulens et les personnages pittoresques du  Pezens d'autrefois...

            Enfin, le carnet de guerre d'un poilu d'Aragon, l'évocation d'un combattant de la libération, l'histoire de la mairie de Moussoulens, la dédicace des consuls d'Alzonne et l'évocation d'une loge maçonnique locale à la révolution nous font remonter le temps.

            La présentation de l'ouvrage au public  a eu lieu jeudi dernier à la nouvelle bibliothèque de Moussoulens.  Devant un public nombreux, Jacques Carriqui, Maire de la commune, Gérard Vallier, président du Foyer Socio-Culturel et Jean-Louis Icher, co-président de l'association AVEC, présentaient ce nouveau « Cahier des Patrimoines du Cabardès au Canal du Midi », tout récemment édité par les Editions du Cabardès.

             Plusieurs auteurs du Cahier étaient présents, dont ceux de Moussoulens, Bernard Faine et Marie Cécile Micouleau qui présentaient leur travail devant un parterre conquis. Les participants, les élus des communes du territoire, les auteurs et les lecteurs de la revue se retrouvaient ensuite devant le pot de l'amitié.

            Bref, une réunion fort suivie et sympathique qui va  maintenant être continuée par  des présentations spécifiques dans les villages concernés.

            Le cahier est en dépôt dans les bibliothèques, à l'OTSI de Montolieu, au siège de l'association AVEC à Alzonne. (Prix : 12 euros).

Renseignements : Association AVEC 57, grand,rue 11170 Alzonne

avec@avec11.fr  04 .68. 78 .49 .69

P1190608.JPG

Le Co président d'AVEC, Jean Louis Icher, présente le cahier des Patrimoines.

P1190590.JPG

Le Maire, Jacques Carriqui souhaite la bienvenue en associant le succès au cahier des Patrimoines !

P1190591.JPG

Beaucoup de monde dans la bibliothèque.

P1190593.JPG

Une autre vue de la salle.

P1190596.JPG

Le président du foyer Socio-Culturel, Gérard Vallier.

P1190595.JPG

Présentation du cahier.

 

 

                                  

15:08 Publié dans AVEC | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

04/11/2016

Du théâtre avec Arc en Ciel (A.V.E.C) '' le chant du bouc''

Du Cabardès au Canal du Midi.

Après l’ouverture de saison d’Arc en Ciel de l’association A.V.E.C (Agir et Vivre entre Ecluses et Capitelles) à Montolieu avec  ‘’ Et je suis resté debout ‘’, la programmation culturelle se poursuit  vendredi 18 novembre à 20h45 dans le foyer de Caux et Sauzens avec Le chant du Bouc par la compagnie du A. Un théâtre d’objet pour ado-adultes, dés 12 ans, d’une durée de 50 minutes. La direction artistique, l’écriture, la mise en scène sont de  Nicolas Alline,Dorothée Saysombat (avec l’aide précieuse de Nicolas Quilliard)

le-chant-du-bouc-ciea-148931-c-jeff-rabillon.jpg

Les trois comédiens en scène.

Le chant du bouc.

C’était presque le début d’une grande aventure entre Tobby et Daisy. Nouveaux voisins, ils n’étaient pas loin de fonder une famille canine. Leurs maîtres respectifs, chacun dans sa petite maison proprette, en sautillaient de joie, tant la vie est douce en ce monde si joli. Mais quand arrive un voisin de plus, hirsute, sombre, aux origines mal définies, différent quoi, c’est le début du commencement de la fin. Surtout que cette folle de Daisy s’est donnée à la bête qui accompagne le nouveau venu, un bouc. Cet animal puant, caricature de la luxure, dont rarement on offre une peluche aux petits enfants. D’ailleurs, bien que programmée aux aurores (ou presque), cette fable aux couleurs de film noir s’adresse aux adultes. Nicolas Alline, Dorothée Saysombat, Jean-Pierre Hollebecq et Nicolas Gallard, aux percussions, mènent la danse. Pas question de révéler ici le nom du criminel. D’ailleurs, ce n’est pas aussi simple .La vie s’écoule paisiblement dans ce magnifique quartier résidentiel. Pelouses impeccables, voisins souriants, chiens gentils, belles voitures. Mais voilà que vient s’installer un drôle d’olibrius avec sa caravane défraîchie et un étrange animal...
Le Chant du bouc est une fable tragi-comique sur la lâcheté et le racisme, une peinture sans complaisance.

‘’ Tragédies minuscules, ridicules, mais néanmoins universelles.’’

Un rideau rouge en fond de scène, trois tables à roulettes, des objets miniatures et des figurines, trois comédiens et un musicien-bruitiste : il n’en faut pas plus aux angevins de la « Compagnie A » pour donner naissance à une tragi-comédie de proximité avec le Chant du bouc qui se déroule dans un décortranquille de banlieue pavillonnaire avec gazon, chiens et voisins. Traité en théâtre d’objet, « le rapport d’échelle crée une distance burlesque et poétique qui parle de l’humanité ,»  nous voilà embarqués dans un monde de maisons en carton et de personnages en plastique, à nous demander si la vie vaut bien d’être vécue.

Avec le concours de la mairie de Caux et Sauzens

Tarifs : tarif plein 10 € / adhérents 6 € / 12-25 ans 5 €/ -12 ans gratuit

A.V.E.C -57, grand-rue 11170 Alzonne

Réservation conseillée au : 04 68 78 49 69 ou sur lassociation.avec@gmail.com

L’amour existe, si la vengeance se déguste chaude ou froide…

30/10/2016

''Et je suis resté debout''.

Du Cabardès au Canal du Midi.

Ouverture de la saison culturelle.

La saison culturelle du réseau Arc en Ciel de l’association AVEC (Agir et Vivre entre Écluses et Capitelles) s’est ouverte vendredi 14 octobre dans le foyer Jean Guehenno à Montolieu. Un démarrage de saison poétique et littéraire autour de la vie et l’œuvre de Joe Bousquet, jeune lieutenant courageux qui,  blessé le 27 mai 1918 pendant la 1ere guerre mondiale,  restera paralysé et  alité toute sa vie à Carcassonne. De cette immobilité douloureuse naitra la résilience et l’écriture pendant 32 ans.

IMG_6774.JPG

Michèle Gary et Laurent Soffiati.

  « Et je suis resté debout » un spectacle dont la conception, la scénographie et la mise en scène sont de Laurent Soffiati, plonge le public dans l’intimité de la chambre du soldat/poète. Dans un dispositif scénique fermé de toutes parts, le public était convoqué dans cette chambre aux volets clos, autour du lit et des livres, au plus près de la voix et du corps du poète interprété avec force et sensibilité  par Laurent Soffiati. A ses côtés, Michèle Gary tenait le rôle des figures féminines et de la voix de la poésie.  L'intensité de l’interprétation des comédiens dans une telle proximité, déstabilisante au départ pour le public,  se révélait être un moment suspendu où l’émotion se ressentait dans un silence impressionnant.

Pendant  plus d’une heure, entre espace concret et espace mental, assiettes de vermicelles, bouquets d’œillets et rêveries érotiques, scènes de la vie quotidienne et  récit de guerre,  la poésie se mêlait à la vie difficilement imaginable de Joë Bousquet.

 A la fin des deux représentations, un débat s’instaurait entre les deux comédiens et le public. René Piniès, directeur du centre Joe Bousquet et son temps à Carcassonne,  intervenait également et faisait partager sa passion et ses connaissances sur le poète pour éclairer son œuvre. Un échange très apprécié par le public très nombreux et qui se poursuivait autour d’un verre offert par l’association AVEC.

Un grand bravo aux artistes, Michèle Gary et Laurent Soffiati et Aymeric Lautré à la technique ; L’association  AVEC et le réseau  Arc en Ciel remerciaient Claire Taoussi, directrice de Montolieu village du livre et des Arts graphiques, ainsi que la municipalité de Montolieu.

IMG_6624.JPG

25/11/2015

L'association AVEC à la journée de l'emploi.

"Du Cabardès au Canal du Midi"

journée,emploi

Les responsables associatifs présents à la journée de l'emploi.

A l'initiative du Centre Social Michel Escande, mardi 24 novembre    , se tenait dans la salle polyvalente d' Alzonne la journée de l'emploi, proposant au public  des rencontres avec employeurs, administrations, formateurs...
    L'association AVEC, qui ,il y a quelques années fut à l'origine de la création de cet événement sur le territoire, y était présente pour proposer aux visiteurs, à la recherche d'un emploi ou non, son travail de réflexion et de parole citoyenne sur les questions liées à l'emploi, la précarité et les solidarités. Au delà de la mise à disposition du public de documentations issues des réflexions de notre  commission ad-hoc sur le temps de travail, les propositions de lutte contre le chômage, l'implication citoyenne sur ces questions   ou  encore les modèles économiques de demain, l'association proposait également une activité ludique , fort appréciée par les participants, qui voulant dépasser les contraintes de la recherche d'emploi, visait à tracer le « portrait rêvé d'une génération audoise en quête de travail » dont les nombreuses réponses seront synthétisées dans un prochain numéro du « bulletin d' AVEC ».
    L'association, qui tiendra son A.G. le 4 décembre prochain, entend continuer à porter réflexion et  regard citoyen original sur ce problème qui touche de nombreux habitants de nos communes. Elle invite ceux-ci à la rejoindre pour avancer plus encore sur des propositions et des réponses collectives sur les nombreuses et prégnantes questions liées à ces sujets.
Contact : Association A.V.E.C  N° 57, grand-rue 11170 Alzonne.
Tél : 04 68 78 49 69   lassociation.avec@gmail.com

journée,emploi

Coupons réponses "d'un portrait rêvé d'un Audois" en quête d'un emploi !

23:42 Publié dans AVEC | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : journée, emploi |  Facebook | |