rené


12/11/2016

Armistice_ Solennité et festivités pour la commémoration.

 

P1190614.JPG

Le cortège se dirige vers le cimetière.

«Victoire, l'Allemagne a capitulé. Le jour de gloire est arrivé»: liesse qui s'empare de tous les Français au son de la Marseillaise. L’armistice est signée le 11 novembre 1918 à 5 heures 15 du matin à Rethondes dans la forêt de Compiègne. Toutes les conditions exigées pour la suspension des hostilités ayant été acceptées par l'ennemi’’, l'armistice entre en vigueur à onze heures. Il est conclu pour 36 jours puis renouvelé jusqu'au traité de paix du 28 juin 1919.

P1190616.JPG

Axel, Ambre et Alain Vandramini,premier adjoint chargé du protocole.

Pour cette commémoration, l’équipe municipale à décider de fêter cet évènement le jeudi 10 Novembre afin d’être en « osmose » avec la veillée qui a précédé la signature de l’aristice de la date éponyme !

Beaucoup de monde rassemblé devant le parvis de la Mairie à 19 heures pour la constitution du défilé. Défilé qui a pris la direction du cimetière, porte drapeau en tête avec Robert Lagarde pour un premier dépôt de gerbes par Ambre et Axel, sur la tombe de trois enfants de Raissac  tombés au champ d’honneur. Après recueillement, deuxième dépôt de gerbes par Loris et Manon place de la Liberté et son solennel olivier implanté devant le monument aux morts, imposant édifice de granit où sont gravés à jamais le nom des soldats tombés avec courage. Lecture du manifeste par André Bonnet  le premier magistrat, et lecture du poème d’Arthur Raimbaud, le Dormeur du Val, par Manon Vincent.

P1190636.JPG

Marie Thérèse Martinez, Manon Vincent, et Céline Aimé.

Malgré la nuit et le froid, beaucoup de chaleur dans les cœurs lors des instants protocolaires avec minute de silence et l’hymne national, la Marseillaise. Après dislocation du défilé, rendez vous était donné dans le foyer pour la suite des festivités. Discours du Maire et de Régis Banquet, Maire d’Alzonne, tous deux mettant l’accent notamment sur  les évènements qui ont endeuillé la France récemment. La suite des festivités prenait le pas avec l’apéritif et le repas’’ made in Aveyron ‘’: l’aligot ; le  repas était offert par la municipalité ainsi que le côté musical du groupe T dansant avec Aurélien et Julien.

P1190627.JPG

Loris et Manon déposent la gerbe au monument aux morts.

P1190619.JPG

P1190629.JPG

P1190631.JPG

P1190634.JPG

P1190645.JPG

P1190646.JPG

P1190647.JPG

P1190650.JPG

P1190655.JPG

P1190656.JPG

P1190658.JPG

P1190660.JPG

P1190665.JPG

P1190666.JPG

P1190667.JPG

     

14/07/2015

Le devoir de mémoire du 14 juillet.

 

P1100403.JPG

Porte drapeau,enfants et élus pendant le cortège.

Avec toute la solennité qu'impose la célébration  de la fête nationale ,la réunion protocolaire réunissait une trentaine de participants devant le parvis de la Mairie.Louis Cathary,le porte drapeau et élus en tête de cortège avec les enfants porteurs de gerbes ,ce sera une première halte dans le cimetière  pour un dépôt de bouquet de fleurs sur la tombe de trois « poilus », enfants de la commune tombés au champ d'honneur de la Nation.

P1100406.JPG

Premier dépôt de fleurs au cimetière.

Deuxième dépôt de gerbes devant le monument aux morts ,une stèle de bloc de granit  où sont gravés à jamais le nom des enfants du village morts pour la France. Flanqués de drapeaux tricolores ,c'est au pied de celui ci que les trois enfants  ont déposés avec solennité la gerbes de fleurs multicolores !
André Bonnet,premier magistrat évoquait l’événement en mettant l'accent sur le symbole de la prise de la Bastille un certain 14 juillet 1789 en annonçant la fin d'un régime,le régime monarchique et l'avènement d'un autre,le régime républicain !

P1100419.JPG

Dépôt de gerbes par les enfants au monument aux morts.


« Depuis,notre devise,inscrite sur les frontons des édifices publics tient en trois mots essentiels pour nous tous: Liberté,Égalité,Fraternité .Il n'existe pas plus précieuse que ces trois valeurs,universelles et indissociables ! ( ) Ce devoir de mémoire est d'une importance d'autant plus grande qu'encore aujourd'hui,partout dans le monde,des femmes,des hommes et des enfants,des vieillards continuent de souffrir ,privés des droits qui sont le fondement de notre démocratie.Plus que jamais l'expérience nous invite,individuellement et collectivement,à la plus extrême vigilance,à la plus grande lucidité et à la plus grande humilité face aux déviations possibles.C'est pourquoi,aux hommes et aux femmes morts pour la France,à tous leurs compagnons d'armes,à celles et à ceux qui continuent de porter leur mémoire,à tous ceux qui continuent de nos jours à combattre pour la démocratie,nous exprimons notre reconnaissance  ». Après la minute de silence ,la Marseillaise et les instants protocolaires,le verre de l'amitié était offert par la municipalité dans la salle de réunion sise à la Mairie.

P1100424.JPG

Pendant le discours du Maire.

P1100412.JPG

Sortie du cimetière. (1)

 

 

P1100413.JPG

(2)

P1100415.JPG

(3)

P1100407.JPG

Sur la tombe de 3 enfants du village.

P1100430.JPG

Le porte drapeau Louis Cathary et André Bonnet,le Maire.

P1100435.JPG

L'apéritif dans la salle de réunion.

09/05/2015

Cérémonie du 8 Mai.

 

8 mai,défilé,porte drapeau,enfants,gerbes,monument

Le défilé se rend dans le cimetière pour un premier dépôt de gerbes !

Le  70 ème anniversaire  qui commémore la fin des combats de la seconde guerre mondiale .Un triste anniversaire qui a été marqué le vendredi 8 Mai en présence d'élus et de citoyens de la commune.« Une commémoration où la France se souvient de de toutes celles  et de tous ceux qui ont souffert;des familles condamnées à quitter leur terre,des victimes des bombardements,des prisonniers de guerre,des internés,des déportés ( ) La France se souvient aussi de tous ceux qui contribuèrent à la victoire que nous commémorons aujourd'hui,toutes ces femmes et tous ces hommes auxquels nous devons d'être libre,tous ceux qui,aux heures les plus sombres de notre histoire,ont choisi,au péril de leur vie,d'embrasser la résistance...  »

8 mai,défilé,porte drapeau,enfants,gerbes,monument

Dépôt de gerbes par Garance et Enzo.


En tête du cortège,Louis Cathary, fidèle porte  drapeau arborant fièrement le drapeau tricolore suivi des enfants portant tout aussi fièrement les gerbes multicolores. Premier dépôt de gerbes au cimetière sur la tombe de trois enfants du pays. Recueillement et  deuxième dépôt de gerbes devant le monument aux morts place de la Liberté. Lecture du manifeste par le Maire émanant du Secrétaire d’état auprès du Ministre de la Défense,chargé des anciens combattants et de la mémoire. Minute de silence,hymne national la Marseillaise et retour devant la Mairie. Un apéritif convivial offert par la municipalité dans la salle de réunion mettait un terme à une manifestation  protocolaire et conviviale.

8 mai,défilé,porte drapeau,enfants,gerbes,monument

Dépôt de gerbes par Audrey et Paul.

8 mai,défilé,porte drapeau,enfants,gerbes,monument

Lecture du manifeste par le premier magistrat.

8 mai,défilé,porte drapeau,enfants,gerbes,monument

Place de la Liberté.

8 mai,défilé,porte drapeau,enfants,gerbes,monument

Les instants protocolaires.

8 mai,défilé,porte drapeau,enfants,gerbes,monument

Le drapeau de la commune !

22/01/2015

Les vœux de la municipalité.

Le Maire et son conseil municipal ont le plaisir de vous inviter  à la cérémonie des vœux suivie d'un vin d'honneur qui aura lieu dans le foyer municipal le samedi 31 janvier à 18h 30.

11/11/2014

Cérémonie de l'armistice 1914 / 1918.

 

commémoration,guerre,gerbes,recueillement

Dépôt de gerbes devant le monument aux morts.

Avancée d'un jour ,la municipalité à jugée bon de commémorer l'armistice 14/18 le  lundi 10 décembre à 18h30 avec un  rassemblement  devant la Mairie.Porte drapeau ,élus en tête ,ainsi que les enfants,le cortège s'est dirigé vers le cimetière pour déposer dans l'obscurité,une gerbe de fleurs sur la tombe de trois enfants du village morts au champ d'honneur. Le cortège s'est rapproché du  monument aux morts pour un deuxième dépôt de gerbes. André Bonnet,le Maire faisait observer une minute de silence et la Marseillaise raisonnait en mettant un terme au protocole. Retour vers le foyer municipal pour une intervention du premier magistrat  qui invitait à visionner une vidéo commémorant la vie des poilus dans les tranchées pendant la grande guerre. Après la lecture du manifeste  l'apéritif dinatoire prenait le pas aux cérémonial. 

commémoration,guerre,gerbes,recueillement

Lecture du manifeste par le Maire,André Bonnet.

"En ce 11 Novembre 2014,nous sommes réunis pour commémorer le 96 ème anniversaire de la fin de la guerre mondiale.Durant ce conflit,aucune famille n’a été épargnée par la mort,les traumatismes,aussi bien physiques que psychologiques.Malheureusement,cet armistice n'a été qu'un répit,puisque 21 ans après,une autre guerre allait encore ensanglanter et transformer le monde.Aujourd'hui,plus aucun survivant de ce conflit ne peut témoigner de la dureté des combats,c'est pourquoi le devoir de mémoire nous incombe.Ce devoir de mémoire est d'une importance d'autant plus grande qu'encore aujourd'hui,partout dans le monde,des femmes,des hommes,des enfants,des vieillards continuent de souffrir,privés des droits qui sont le fondement de notre démocratie.C'est pourquoi,aux hommes et aux femmes morts pour la France,à tous leurs compagnos d'armes,à celles et ceux qui continuent de porter leur mémoire,à tous ceux qui continuent de nos jours à combattre pour la démocratie,nous exprimons notre reconnaissance.C'est par une phrase prononcée par le Maréchal Foch au moment de l'Armistice que je souhaite clôture ce discours: Je le cite:"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie,un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir."

commémoration,guerre,gerbes,recueillement

Dans le foyer municipal pendant l'intervention du Maire.

 

08/09/2014

Dépôt de gerbes au cimetière et au monument aux morts. (3 )

P1050772.JPG

Instants protocolaires devant le monument aux morts.

En marge des festivités de la fête d'Antan, un défilé avec dépôt de gerbes à eu lieu samedi 6 septembre après la messe au cimetière et devant le monument aux morts afin d'honorer les enfants du village morts au champ d'honneur.Avec le porte drapeau Michel Bastide en tête du défilé,le conseil municipal,le quatuor "Saxopoliss", le dépôt de fleurs était effectué par Joëlle Bourges,conseillère municipale sur la tombe des trois"poilus" . Recueillement et direction le monument aux morts pour un deuxième dépôt de gerbes effectué par le premier adjoint,Alain Vendramini. Recueillement,"Marseillaise" interprétée par Saxopoliss et lecture du manifeste par André Bonnet,premier magistrat (voir ci dessous )

"C'est par une phrase prononcée par le Maréchal Foch au moment de l'armistice de la première guerre mondiale que je souhaite commencer ce discours:Je le cite:"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie,un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir";

Cette citation me semble résumer parfaitement notre présence ce soir devant le monument aux morts,pour honorer les enfants du village et au delà,toutes les victimes,civiles ou militaires,des conflits,passés et présents.Ce manque de mémoire m'inquiète,je déplore d'ailleurs souvent qu'il y ait si peu de jeunesse pour ce moment si important qu'est l'hommage rendu à toutes celles et tous ceux qui ont oeuvré pour maintenir,au péril de leurs vies,les libertés dont nous pouvons jouir aujourd'hui.

En m'adressant aus jeunes et aux moins jeunes ici ce soir,je tiens à vous remercier de votre présence,et vous inviter,durant la minute de silence à vraiment prendre le temps de réfléchir au fait qu'encore aujourd'hui,partout dans le monde,des femmes,des hommes,des enfants,des vieillards continuent de souffrir,privés des droits qui sont le fondement de notre démocratie.Rappelons nous,ce soir pour quelles raisons ces noms sont gravés sur ce monument:Partis défendre leur Pays et la démocratie,ils ne sont pas revenus à Raissac sur Lampy à la fin des conflits,ils sont morts pour la Liberté,pour l'Egalité et pour la Fraternité.Pour les enfants du village,morts pour la France,je demande une minute de silence. "

P1050762.JPG

Recueillement et dépôt de gerbes au cimetière.

16/08/2014

Robin a été baptisé.

robin,baptème,église,famille

La famille et le prêtre sur le parvis de l'église.


Samedi 02 août  a eu lieu en l'église Saint Michel, le baptême de Robin RAYNIER, âgé de 2 ans. Résidant le reste de l'année à Saint Pierre de la Réunion avec ses parents Anne et Arnaud et ses deux grandes sœurs Rebecca et Roxanne, Robin a reçu le sacrement du baptême dans  l'église  du village d'origine de son papa. La cérémonie célébrée par l'abbé André GILS a été suivie d'un temps de recueillement pour sa mamie Sylvette Cabrol, partie trop tôt le 11 juillet dernier.