rené


24/12/2012

Conte : En attendant le Père Noël !


noël,conte,froid,hiver,enfant,jouets

 Enfant, j’aimais les longues soirées d’hiver. Quand il soufflait le froid et que le vent en colère faisait claquer les portes ; quand la neige de décembre venait battre les carreaux des fenêtres. La nuit venue, nous attendions impatiemment l’arrivée du Père Noël. Assis prés de la cheminée de pierre, les heures s’égrenaient à la pendule de la cuisine. Les parents vaquaient à leurs occupations ; grand-mère cousait, grand père fumait la pipe, et après quelques instants de calme ce dernier se mettait à raconter une histoire. De sa voix douce il disait : « Il était une fois….. »Le crépitement du bois dans la cheminée, la douce chaleur m’envahit et le sommeil fit son effet.Je me vis à la tête d’un régiment de soldat de plomb,je voyais Arlequin et Colombine, Barbe Bleue et Cendrillon, Gepetto et son fidèle Pinocchio, Peter Pan et Merlin l’enchanteur,et bien sûr Bécassine  et son inséparable parapluie. Je me voyais conducteur de machine à vapeur, entraînant  mille wagons sur les rails du bonheur.

Mais le rêve prit fin quand, au petit matin, le vent fut calmé, la neige avait cessé de tomber. De mon petit lit, où des bras vigoureux m’avaient porté j’ouvris grand les yeux, je descendis quatre à quatre les marches de l’escalier de bois et je fus émerveillé devant le sapin de Noël tout illuminé ! Des cadeaux étaient déposés  devant celui-ci ; le Père Noël était passé, je retenais mon souffle et dans un silence religieux un à un les colis étaient déballés. Je découvrais avec bonheur la petite boite de soldat de plomb, la trousse à outils, quelques friandises…

Grand père était là lui aussi.Et de ma voix d’enfant je lui dis : « Dis grand père, tu me racontes une autre histoire ? »


                                                                    Joyeux Noël

19:01 Publié dans conte | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : noël, conte, froid, hiver, enfant, jouets |  Facebook | |

26/10/2012

Un "festival" du conte avec Vénéra Battiato

vanéra,conte,gougaud,ultima,sicile

Vénéra Battiato dans "L'ultima bumma".

Du conte à la distillerie de Ventenac Cabardés programmé par le réseau Arc en Ciel du Centre Social et Culturel intercommunal AVEC.

Pour son deuxième spectacle, Arc en Ciel c'est doté d'une comédienne talentueuse avec un conte « l'ultima bumma » qui se dégustera à la distillerie de Ventenac Cabardés samedi 10 novembre  à 19h45.

« Venera Battiato est une bombe tendre. Elle réussit ce prodige, plus d’une heure durant, de faire de nous une famille de paysans siciliens émigrés en Lorraine ouvrière avec bagages, provisions et dans les yeux la vie pointue que rien ne peut désabuser. A elle seule elle est la cour de la maison, la saveur de l’olive, la place du village, le voyage au long cours à travers l’Italie, le chapelet des gares, et Metz, au nord, là-haut, et l’école, l’usine, le père, l’opéra.
Familière, drôle, complice, émouvante et proche, si proche de nos saintes naïvetés, son épopée des pauvres est un de ces moments qu’on n’a pas envie d’oublier. Elle sait changer les mots en lumière, en parfums, en caresses, en musiques  ». Des mots distillés par le père spirituel de Vénéra, Henri Gougaud.

Le plaisir et l'émotion sont présents.  Les conflits des usines et des mines ne sont également pas absents de sa nouvelle création. Sa Sicile non plus. Celle d'aujourd'hui n'est plus la même qu'autrefois dit l'artiste, les yeux emplis de la nostalgie que l'on retrouve dans l'Ultima bumma. Mais attention, nostalgie, celle des conteurs de jadis, sur les places des villages n'est pas tristesse. C'est plutôt de la nourriture pour son œuvre, qui évolue sans cesse.  Le conte, c'est vraiment moi, alors que dans la danse, il y avait une distance avec les gens.  Là, je raconte, il y a un lien fort avec les gens. » La conteuse endosse plusieurs rôles, celui de la médiatrice, elle rejoue son père et le fait revivre, l'immortalise à sa manière, puisqu'elle perpétue la parole. Elle est aussi spectatrice, chroniqueuse de la vie entre la Sicile et la Lorraine. Un spectacle à ne pas manquer !

Vénéra Battiato est accompagé à la musique par Marc Séchaud. Avec le concours du foyer Léo Lagrange de Ventenac et du comité de jumelage du Cabardés à Montéfalco.

A 18h30 un apéritif est organisé par le foyer et la Mairie;le comité de jumelage proposera une assiette italienne pour 6€. Infos réservation Arc en Ciel;centre social et culturel AVEC, 13 rue des jardins 11170 Alzonne 04 68 24 50 30 -  avec@avec11.fr

Tarif:

plein adultes:8€

adhérents:6€

12-25 ans:5€

moins de 12 ans: 3€

 

vanéra,conte,gougaud,ultima,sicile

15:04 Publié dans conte | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vanéra, conte, gougaud, ultima, sicile |  Facebook | |