rené


18/09/2016

20 ans que Claude Ramond tranche dans le lard !

P1180946.JPG

Le savoir faire et la gentillesse en plus pour Claude.

Tous les vendredis en fin d’après midi, on entend le klaxon bien connu du camion des établissements Bareil d’Alzonne. Au volant, Claude Ramond  effectue une première halte proche du foyer puis une seconde sous le parking couvert.. Les clients potentiels sont présents depuis un bon moment en papotant avant  que la « boutique «  de la boucherie charcuterie » ne soit  opérationnelle. Avec son amabilité et son sourire, Claude Ramond qui connait les clients depuis fort longtemps, satisfait les commandes.P1180948.JPG Derrière son comptoir et la devanture réfrigérée, Claude « tranche dans le lard »en se jouant du couteau et du « fusil ». Saussice, coustellous, magrets, tout un assortiment  de produits locaux est présenté, débité, pesé afin de satisfaire les clients. Toujours un mot gentil à tout un chacun, Claude est un des plus ancien boucher-charcutier de l’établissement avec une vingtaine d’années '' au compteur '' !

Une journée chargée pour Claude Ramond par une tournée qui débute à Carlipa, Cenne Monestiés, Villemagne, Verdun, le matin, Raissac sur Lampy et Saint Martin le Vieil l’après midi. A la semaine prochaine , Claude!

P1180952.JPG

Claude prépare les commandes.

08:26 Publié dans commerce | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

12/09/2016

Une reprise bien ciblée.

Pour certains ce fut la reprise des cours à l'école, au collège et au lycée, pour d’autres  la reprise des entrainements du tir à l’arc pour tous. L’association des Archers du Lampy sous la houlette  moniteur UFOLEP Marc Goujon effectuait une séance de remise en condition vendredi 9 septembre à la Bergerie. Une reprise des entrainements le vendredi à 18 heures pour les ados et à 19 heures pour les adultes , le samedi à 10h 30.

P1180734.JPG

Les adultes.

Une séance en plein air a permis de se re familiariser avec l’archer ,les flèches et bien sur la cible que certains ont trouvé un peu loin ! Mais quoi qu’il en soit ados et adultes ont sacrifié de leur temps pour un sport et un hobbies qui les passionne ! Affiliée à Culture et Loisirs et à l’UFOLEP , l’association les Archers du Lampy ne compte pas moins d’une vingtaine d’adhérents : de 8 à 15 ans garçons et filles , le reste est composé d’adultes hommes et femmes. L’association rentre dans sa dixième année de création avec une motivation intacte afin d’ effectuer les futures compétions qui se dérouleront tout le long de l’année sportive en associant les clubs de Castelnaudary, Escalquens, Portet sur Garonne. Bon vent aux archers du Lampy où la convivialité est toujours présente doublée de sérieux dans les compétitions où sont glanées moultes coupes, médailles et trophées !

P1180727.JPG

Justinien Parpay,plusieurs fois sélectionné pour les championnats de France.

 

Les cotisations : 25€ enfants ; 35€ adultes

P1180730.JPG

Une partie des "ados"

P1180731.JPG

Le moniteur de tir, Marc Goujon.

P1180760.JPG

Les féminines.

P1180748.JPG

Au résultat !

P1180749.JPG

On retire les flèches.

01/09/2016

L’aigrette et les ongulés !

P1180512.JPG

" Dans le pré sont parqués deux équidés,

d’un vol bien calculé

La belle emplumée que la faim tenaillait

Se pose entre les pattes des ongulés.

La nourriture est proche ,quelques coups de becs fin

Avoine, blé et autres moutures sont avalées avec le picotin

Sous le regard désabusés des deux montures !"

 

Quand la faim justifie les moyens, pas besoin de monter sur ses grands chevaux.

P1180510.JPG

23:14 Publié dans Nature | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

26/08/2016

Connaissez vous la chayotte ?

 

P1260756.JPG

La chayotte ou chayotte est une plante vivace de la famille des cucurbitacées,cultivée sous climats chauds comme plante potagère pour son fruit comestible à maturité à l'Ile Maurice et à la Réunion, et occasionnellement pour sa racine riche en amidon. Le fruit est consommé comme légume. Elle est également appelée christophine aux Antilles françaises et en Guyane , chouchou à La Réunion et à l'Île Maurice, chouchoute en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie française, mirliton en Haïti et en Louisiane, coloquinte en France .

Le chouchou en question est cultivé dans un jardin de la commune ; la plante  a séjourné tout l’hiver en terre ; palissé, de beaux fruits sont accrochés au bout d’une tige fine en attendant une future récolte par leur propriétaire.(et de bons petits plats sucrés où salés !)

P1260757.JPG

La culture du « chouchou »demande un sol frais, profond, bien ameubli et bien fumé, ainsi qu'un climat chaud.

La multiplication se fait par plantation du fruit assez tôt en fin d'hiver dans un endroit abrité et chaud. Le plant est ensuite mis en place au printemps, vers fin avril ou début mai .Pour avoir plus de chance de voir le plant résister aux rigueurs de l'hiver en climat tempéré, on peut planter la chayotte assez profond (30 cm)

Début de la récolte, vers le mois de novembre. Six mois de chaleur sont nécessaires pour la maturation des fruits. La chayotte a besoin d'être palissée pour prospérer.

Les fruits peuvent se conserver une bonne partie de l’hiver comme les pommes de terre dans un endroit frais La souche peut rester en terre plusieurs années à condition de la protéger efficacement contre le gel.

On l’accommode à toutes les sauces !

Les fruits s'accommodent de la même manière que les courgettes, on les prépare aussi en daube ou en gratin (christophines farcies). On peut aussi les servir en salade, à partir de jeunes fruits, crus ou refroidis après une légère cuisson, et râpés. Ils font aussi d'excellentes soupes, crèmes et veloutés. A la Réunion, le chouchou ou chayotte était autrefois consommé essentiellement en crudité ou en gratin. Bon appétit !

 

Il existe aussi des préparations sucrées à base de chayotte, ainsi des compotes, des confitures, ou le « gâteau chouchou » à la Réunion.

Un clin d'oeil à « l’enfant du village »Arnaud Raynier et à sa famille. Professionnellement ce dernier réside à l’ile de la Réunion avec sa petite famille.

14:26 Publié dans reportage | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

09/08/2016

La fête locale fut belle.

La soirée dansante de samedi était assurée par DJ Steeve . Après midi récréative de dimanche avec maquillage et jeux traditionnels pour les enfants suivi du  goûter offert par culture et loisirs. Concours de pétanque à la mêlée pour les adultes avec démonstration de danse Country,club country de Saissac, avant le cassoulet .Buggy and Co déridait les jambes sur la piste de danse avant que ne s’éteignent les lampions fort tard dans la nuit.Félicitations aux bénévoles de Culture et Loisirs. Le traditionnel tour de l’âne a été annulé de dernière minute pour des raisons de santé de l'équidé !!!

06/08/2016

Matinée sportive de la fête locale.

P1180263.JPG

Les marcheurs avec Michel Bastide.

Après les premières festivités de la veille, les sportifs avaient rendez vous samedi matin dés 8 heures au stade pour un rassemblement des diverses disciplines sportives. La course à pied, la marche, le V.T.T, les cyclos, et les rollers, une soixantaine de sportifs ont participé avec une météo clémente après avoir pris un casse croute offert par culture et loisirs. Aux alentours de midi, un apéritif était offert par le cellier du lampy avec remise de cadeau à chaque participant. Le repas moule frites rassemblait pas moins de 150 convives avant de passer aux agapes nocturnes par l'incontournable "chili con carne" !

P1180253.JPG

Les cyclos avec Albéric Malet.

P1180254.JPG

Les V.T.T avec Mathieu Sigé et Franck Bastide.

P1180265.JPG

La course à pied avec Daniel Iché.

P1180277.JPG

Les Rollers avec Thierry Clergue.

P1180267.JPG

Les marcheurs chemin de Joucla.

P1180279.JPG

Rencontre des marcheurs et course à pied à la Migance !

P1180280.JPG

23:29 Publié dans fête | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Faire la fête avec Culture et Loisirs.

P1180217.JPG

Le président Nicolas Smets au micro !

Une ouverture de fête locale bien sympathique vendredi 5 Août sous les ombrages du stade municipal. Nicolas Smets et la brigade de bénévoles ont mis tout en œuvre pour que ces festivités désormais bien ancrées dans le giron de la basse vallée du Lampy se déroulent sous de bons hospices ! Devant un parterre de villageois, résidents, invités, les mots de bienvenue ont été prononcés chaleureusement par Nicolas Smets qui effectuait le panégyrique des trois jours de fête. Le maire, André Bonnet se félicitait du travail de l'association. Avec émotion et gravité celui-ci relatait les évènements tragiques survenus dans l'hexagone en préconisant  une vigilance de tous les instants mais en insistant sur le bien fondé de la fête.  L’apéritif tapas musical  prenait le pas avec Chris et Co jusque fort tard dans la nuit.

 

P1180219.JPG

P1180220.JPG

P1180224.JPG

P1180225.JPG

P1180230.JPG

P1180232.JPG

P1180233.JPG

P1180234.JPG

P1180237.JPG

P1180238.JPG

P1180242.JPG

P1180243.JPG

P1180244.JPG

P1180245.JPG

P1180246.JPG

P1180247.JPG

P1180248.JPG

P1180249.JPG