rené


20/03/2015

L'eau à Raissac, ça coule de source !

 

P1080585.JPG

Une vue du village.

L’eau, sans elle point de vie ! Cela coule de source ; Et bien, c’est d’elle dont nous parlons, la source de la Bondouîre.Appelée familièrement le Piousou, « la petite puce « car implantée sur un terrain exigu. Située à la sortie du village, en direction des bois des Brugues elle a été canalisée depuis des lustres et « inonde » ses sujets par ses nombreux  bienfaits! Elle a également fait couler pas mal d’encre la « bougresse ».

P1080560.JPG

L'édifice abritant la source de la Bondouïre.

Un différend qui a duré très longtemps entre le village d’Alzonne et celui de Raissac sur Lampy. Il se disait alors que les propriétaires de Saint Félix auraient donné l’autorisation à la commune d’Alzonne d’utiliser l’eau de la source. Or, la « Fount » se trouvait sur un terrain  appartenant à la commune de Raissac d’où une protestation véhémente des citoyens Alzonnais ! Accord derechef caduc et la polémique pris le dessus avec moult  procédures à la clé. Au final, Raissac  gagna au procès et d’un commun accord, il fut décidé qu’Alzonne payerait  une somme modique afin d’utiliser l’eau de source  de la Bondouîre.Ce qui mit un terme aux interminables joutes oratoires et quelques fois physiques entre les belligérants ! Les tensions entre les deux communes furent longues à s’estomper tant la polémique était vivace !

P1080566.JPG

Vestige d'une canalisation en terre cuite.

Il existe à ce jour des vestiges de canalisations amenant l’eau de la source dans le village. (Archives introuvables pour situer la période !)Canalisations en terre cuite implantées dans un vieux mur bâti en pierre locale longeant la route.

P1080569.JPG

Le vieux mur de pierre.

P1080555.JPG

La réserve d'eau proche de la Mairie.

 

Par gravitation, celle-ci était déversée dans une citerne proche de la Mairie. Des fontaines en fonte furent ancrées judicieusement  dans les artères du village où tout un chacun pouvait aller quérir cette eau claire et bienfaisante. Le bétail de l’époque, notamment les chevaux, allaient boire  dans les abreuvoirs  en pierre.

P1080536.JPG

Une fontaine en fonte hors service,qui sert d'ornement.(rampe des Gleisettes)

 

L’eau circulait librement dans les caniveaux où s’ébattaient joyeusement canards, poules et autres gallinacées de la basse cour. Les rues pavées  étaient parcourues bruyamment très tôt le matin par les sabots des chevaux tractant le soc de la charrue ou la charrette, en direction des champs et des vignes. Une « vie » de village rythmée tôt le matin par le martèlement de l’enclume du forgeron,   le soleil n’étant pas encore levé !  Le village prenait vie de bonne heure, et le bourdon de  la cloche de l’église rappelait l’heure de jour comme de nuit. La convivialité et la solidarité entre les villageois faisaient partie du quotidien ! Toute une époque. Et le temps fuit, inexorablement !

 

P1080539.JPG

Fontaine rue P.Estieu.

P1080546.JPG

Fontaine rue de l'abreuvoir.

P1080537.JPG

source,eau,fontaine,abreuvois,animaux,villageois

Fontaine,chemin des Brugues.

P1080538.JPG P1080541.JPGP1080546.JPGP1080558.JPG

 

 

26/02/2015

Le Lampy en augmentation du débit de l'eau.

Suite aux dernières précipitations ,le cours d'eau du Lampy a vu son  débit augmenter sans toutefois apporter une gêne aux usagers !

Reportage photos ci dessous. (17 heures )

P1080218.JPG

P1080221.JPG

P1080223.JPG

P1080226.JPG

P1080229.JPG

P1080232.JPG

P1080233.JPG

P1080235.JPG

P1080236.JPG

P1080237.JPG

17:32 Publié dans crues | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : eau, lampy, pluie, usagers, circulation |  Facebook | |

04/07/2014

Maman les p'tits bateaux.. !

 

sortie,école,rivière,eau,catamaran

Le passage du gué,sur le Lampy.

Depuis quelques années la sortie de fin d'année scolaire pour le RPI d'Alzonne s'effectue dans le secteur communal. Jeudi 3 juillet, c'est "pedibus gambus" que les classes  de CE 1, CM 1 et CM 2 ont effectué le trajet encadré par le personnel enseignant,Loraine Santamaria la directrice,les professeurs d'école ,Didier Munich,Roland Cordoba et des accompagnateurs  avec un premier arrêt à la station d'épuration route de Joucla. Le thème de l'eau étant abordé cette année,Céline Aimé faisait effectuer une  une visite aux jeunes écoliers de la station d'épuration à macrophytes pourvue de plantes aquatiques telles que les roseaux.« Les micro organismes vont dégrader les molécules présentes dans les eaux usées:les matières organiques,nitrites,phosphates avec les réactions chimiques qui complètent  le processus.Le passage de l'eau dans plusieurs étages,filtrée celle ci est restituée dans le milieu naturel en l’occurrence,le Lampy.Prés de 100 000 litres d'eau  sont  rejetés quotidiennement».  Après les questions réponses le cortège s'est retrouvé au passage dit de la Planque par une démonstration dans la rivière le Lampy d'un mini  moulin à eau fabriqué artisanalement.Le stade municipal tout proche permettait aux écoliers de poser les sacs avant de confectionner un « catamaran » avec des objets recyclés. Chacun et chacune ,avec plus ou moins de dextérité s'employait à l'élaboration de l'objet éponyme.Malheureusement la pluie est venue contrarier la mise à l'eau des embarcations éphémères . Dommage,pour cette journée qui se voulait ludique,sportive et instructive à quelques heures des grandes vacances !Décidément,le thème de l'eau était d'actualité !

17:51 Publié dans Nature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sortie, école, rivière, eau, catamaran |  Facebook | |

24/01/2014

Intempéries.

Photos de la rivière le Lampy,ce jour vers 17 heures.

Lampy,eau,rivière,crue,inondation,

Le gué de la Planque.

Lampy,eau,rivière,crue,inondation,

La route submergée.

Lampy,eau,rivière,crue,inondation,

La passerelle derrière la cave coopérative.

Lampy,eau,rivière,crue,inondation,

Le cours d'eau charrie des troncs d'arbre.

Lampy,eau,rivière,crue,inondation,

Proche du terrain de sport.

Lampy,eau,rivière,crue,inondation,

La route ou la rivière ?

18:34 Publié dans Nature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lampy, eau, rivière, crue, inondation |  Facebook | |

31/05/2013

Qui l'eût "crue"? (crue du 31 Mai 2013 )

P1230916_1_1_1.JPG

P1230917_1_1.JPG

P1230918_1_1.JPG

P1230919_1_1.JPGP1230960_1_1.JPGP1230961_r1_1_1.JPGP1230962_1_1.JPGP1230963_1_1.JPGP1230964_1_1.JPGP1230965_r1_1_1.JPGP1230966_1_1.JPGP1230967_1_1.JPGP1230959_1_1.JPGP1230958_1_1.JPGP1230957_1_1.JPGP1230956_1_1.JPGP1230930_1_1.JPGP1230929_1_1.JPGP1230928_1_1.JPGP1230927_1_1.JPGP1230926_1_1.JPGP1230925_1_1.JPGP1230924_1_1.JPGP1230923_1_1.JPGP1230922_1_1.JPGP1230921_1_1.JPGP1230920_1_1.JPG

18/08/2012

L'histoire de la fontaine du bois

Il existe au bord du Lampy, entre le pont à l'entrée du village et le  domaine de St Félix, un lieu intitulé « la Fontaine du Bois  ». Cette portion de rivière a été pour des enfants , à une certaine époque de leur vie, un lieu de prédilection presque un pèlerinage. En effet, les après-midi d'été, pendant la guerre, ces enfants de sept à douze ans , pratiquaient un jeu interdit par la loi: ils  «  gaougnaient »... en clair ils pêchaient à la main ! 

"La  fontaine du bois"P1200646_1_1.JPG

P1200892_2_1.JPG

    Sous les feuilles mortes, dans le lit de la rivière, sous les pierres, au fond des racines profondes des berges, des mains habiles attrapaient goujons, barbeaux, chevesnes, truites, anguilles...Il fallait du courage.  Parfois des couleuvres ou des rats s' invitaient à la fête ! . Qu'importe ces enfants étaient là au Paradis ! et vivaient des moments d'intense bonheur : insouciants, loin du monde, une amitié indestructible, durable les unissait.

L'eau cristalline coulait tantôt calme, dormante sur les plages de sable, tantôt rapide en petites cascades, sautillant sur les pierres et les galets multicolores et puis tout près du confluent du « Tenten » et du Lampy l'eau jaillissait d'une source appelée  « la fontaine du bois ». Ce sont vraisemblablement des eaux d'infiltration du sous-sol calcaire du bois situé au-dessus qui sont à l'origine de cette source.

Les villageois venaient chercher cette eau pure, claire, potable naturellement, fraîche dans des cruches en terre.P1200644_2_1.JPG
Il faut dire qu'à cette époque, Raissac était alimenté par les eaux des sources de la « bondouire ». Des fontaines distribuaient à volonté et gratuitement ce breuvage limpide et inodore !

Aujourd'hui, hélas, la source est tarie. On aperçoit seulement quelques suintements. Cependant la végétation est toujours là, luxuriante, composée de lianes, fougères, mousses. Sur les rives, on peut admirer frênes, érables, noisetiers, ormes, aulnes, peupliers et même une curiosité botanique : une sorte de sculpture contemporaine formée par de gigantesques racines de platane.

La fontaine du bois, mystérieuse pour certains, magique pour les anciens, appartient au passé mais aussi à l'histoire des Raissagols d'une certaine époque.

Elle fait partie du patrimoine de Raissac au même titre que le moulin à vent, le château avec ses cruzels. Elle a droit à notre reconnaissance.
Pour toutes ces raisons, elle mériterait d'être rehabilitée car l'environnement est magnifique. C'est un havre de paix et puis, peut-être un jour, Miracle, elle ressuscitera !!!...

Remerciements à Louis Cathary et Robert Moré pour leur précieuse collaboration !

P1200885_3_1.JPG

P1200884_3_1.JPGP1200657_1_1.JPG

P1200887_4_1.JPG

P1200900_1_1.JPG

Louis Cathary et Robert Moré devant les racines de platane !

 

fontaine,bois,racine,source,eau

Le Lampy et la fontaine du bois.

11:45 Publié dans Nature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fontaine, bois, racine, source, eau |  Facebook | |